MINES 0.9MM 3 couleurs

13,55 TTC

Type : Marquage
Marque : PRYM

En stock

Basé sur 1 avis

Voir les avis

Description

MINES 0.9MM 3 couleurs

Type : Marquage
Marque : PRYM

Le sac à main au 19 ème : le must-have du siècle

Au 19ème siècle, le sac à main est devenu un accessoire de mode à part entière puisqu’il s’assortit désormais à la tenue et se fabrique avec de précieux tissus et est brodé de perles ou de pierres. Comme les bijoux, il montre à quel rang social on appartient.

Par ailleurs, la bourgeoisie a des envies de voyages, et a donc besoin d’accessoires afin de transporter ses affaires personnelles : elle achète donc des bagages luxueux, et personnalisés s’il vous plaît. Ben oui, y’en a marre des valoches du petit peuple. C’est à cette période (plus précisément à partir de 1852, c’est important de préciser) que Louis Vuitton s’occupe d’empaqueter les affaires  d’Eugénie, la femme de Napoléon III. Grâce à son savoir-faire, il deviendra sont fournisseur attitré, fera fortune et rencontrera le succès qu’on lui connaît aujourd’hui.

S’inspirant de cette baguagerie de luxe, les sacs à main s’agrandissent pour contenir la panoplie de ces dames de la haute société : matériels de couture, bijoux, argents, éventails, bref tout ce qu’il faut, notamment de quoi s’occuper pendant les voyages.

Le sac à main connaît ensuite des hauts et des bas pendant le siècle, en fonction de la mode et de l’économie.

Le sac à main du 20 ème siècle à aujourd’hui

Dans les années 20, le sac à main rétrécit, il ne peut contenir qu’un rouge à lèvres et un paquet de cigarettes : le minium pour passer une soirée au top pendant cette ère du charleston ! Ces dames pouvaient ainsi enflammer le dancefloor sans être encombrées.

Au cours de la décennie 1930, la minaudière devient l’accessoire fétiche des fashionistas de l’époque. C’est un petit sac rigide très élégant qui est plutôt d’usage pour les sorties. La minaudière ne permet pas de ranger grand-chose, elle fait presque lieu de bijou, comme on peut le voir ci-contre entre les mains de la belle Marion Cotillard (qui n’est pas d’époque je précise… la minaudière, hein…).

Pendant la Seconde Guerre Mondiale les traditionnels sacs à main en cuir sont envoyés aux services militaires, afin de récupérer le cuir pour renforcer les uniformes des soldats. Du coup jusque dans les années 50, on fait avec ce qu’on a : les sacs à main sont faits de tissu. Par la suite le cuir redeviendra le matériau fétiche de ces dames.

Au cours de la seconde partie du 20 ème siècle, cet accessoire de mode devenu incontournable restera privilégié par la plupart des femmes, que ce soit pour son côté pratique ou bien esthétique : plutôt de grande taille pour les femmes actives et petit pour les sorties.

Aujourd’hui on trouve des modèles par millier, de toutes tailles, formes, couleurs et matières !

Avis à propos du produit
0
1★
0
2★
0
3★
0
4★
1
5★
10/10


Basé sur 1 avis

  • FLORENCE A.
    Publié le 6 juillet 2020 à 19 h 57 min (Date de commande : Le 28 février 2020 à 11 h 36 min)
    5

    Génial

Pin It on Pinterest