Aujourd’hui, je vais vous montrer comment je confectionne une casquette en liège.

 

On me demande souvent comment je travaille. Pour répondre à cette question, rien de tel que des images. Par conséquent,  j’ai pris des photos lors de la dernière création de casquetteen liège. C’était une commande en liège blanc et naturel. Elle est maintenant dans le nord de la France, au soleil tout près de la mer. La veinarde!!!

Tout d’abord, choisir le modèle de casquette. Ensuite, préparer le patron en fonction de la taille, des matériaux, de la forme de la visière… C’est l’étape la plus longue et la plus minutieuse, car dans la confection de casquette ou de chapeau on travaille au millimètre près.

Préparation du patron

 

Ensuite je trace les pièces sur le liège. Et je les découpe.

Traçage des pièces

Découpe des pièces

 

J’assemble le dessus de la casquette puis je surpique. Je fais de même avec les côtés que j’assemble par le milieu devant.

Assemblage du dessus

Assemblage des côtés

 

Maintenant j’assemble le dessus et les côtés, je pique tout le tour et je surpique. Passage délicat dans les arrondis, mais on commence à voir que cela ressemble à une casquette!

Assemblage du dessus et des côtés

 

Il est temps de s’attaquer à la visière. Je coupe les différentes pièces dans le liège et le renfort. Je pique le dessus et le dessous de la visière, ensuite je mets le renfort et je consolide le tout avec une piqure.

Préparation de la visière

 

Pose de la visière

 

Tandis que je laisse cette partie de côté, je prépare la doublure. Même travail que sur l’extérieur de la casquette, sauf qu’ici j’entoile le tissus afin d’avoir un meilleur maintien. La casquette aura une durée de vie prolongée grâce à cette étape. Je précise aussi que tous mes renforts et thermocollants sont lavables à 30°.

Traçage de la doublure et découpe

Découpe et entoilage de la doublure

Entoilage de la doublure

 

Maintenant je reprends l’extérieur de la casquette pour y glisser la doublure.

Assemblage intérieur et extérieur

Assemblage intérieur et extérieur

 

La casquette est presque finie. Il reste à mettre quelque chose d’indispensable: le gros grain. Celui-ci assure un bon maintien de la casquette sur la tête, il éponge la transpiration, et évite que les coutures blessent. C’est une étape très délicate.

Pose du gros grain

 

Et voilà! La casquette est finie. Je vous laisse admirer sous toutes ses coutures cette jolie casquette qui fait des envieux, surtout quand elle est si bien portée!

 

 

 

 

Subscribe To Our Newsletter

Join our mailing list to receive the latest news and updates from our team.

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Shares
Share This